Coliques du nourrisson, régurgitations, sommeil difficile, tête aplatie (ou torticoli congénital) … disparaissent sans médicament grâce à l’étiopathie


Avec l’arrivée de votre bébé, arrive aussi tout un cortège de petits (ou de grands) soucis bien connu des jeunes parents. Les coliques, les régurgitations, la tête qui s’aplatie ou torticoli congénital du nourrisson, le sommeil perturbé, troubles Oto-Rhino-Laryngologiques (yeux qui coulent, bébé qui ronflent, qui tardent à se régler…), tout ceci trouve une solution naturelle et rapide grâce à un travail en étiopathie. Votre bébé retrouve un apaisement et un bien-être indispensable à son épanouissement et donc au votre.

bebe

L’étiopathie est une méthode de soin douce, sans chirurgie, sans médicament, sans piqure ni aiguille qui recherche la cause du problème de votre bébé afin d’y proposer une solution naturelle, sans douleur et efficace rapidement. En effet,  la naissance, naturelle ou par césarienne, avec ou sans péridurale, peut engendrer des traumatismes chez un nourrisson. Des blocages articulaires au niveau des os du crâne et du bassin apparaissent très fréquemment et le système digestif peut alors dysfonctionner.

bebe couche

Ceux-ci entrainent alors tout le cortège des pathologies courantes du nourrisson cités ci-dessus. L’étiopathie a donc pour but de rechercher les éventuels dysfonctionnements apparut avec l’accouchement et à en apporter une solution grâce à des techniques manuelles douces.

Il est important de vérifier la bonne marche de ces articulations chez votre enfant. Plus ce travail est fait tôt, moins votre enfant souffrira de ces désagréments. Ce travail peut être préventif ou motivé par des symptômes que vous commencez à observer chez votre bébé. Je suis à votre disposition si vous vous posez plus de questions.

Sinon pour plus de compréhension voyons ci-dessous :

L’accouchement sans péridurale :

Les os du crâne d’un nouveau-né sont souples et s’articulent entre eux contrairement à l’adulte où tous les os sont soudés et rigides. Les os du nourrisson peuvent donc jouer entre eux, se déformer, se superposer…ce qui permet à la tête de votre bébé de s’adapter lors de l’accouchement.

La remise en place se fait naturellement, de manière systématique dans les heures qui suivent la naissance.

L’accouchement sous péridurale (sans césarienne) : que se passe t-il pour votre bébé ?

C’est le mode d’accouchement le plus fréquent de nos jours.

tete bebeLors d’un accouchement sous péridurale, l’anesthésie à la douleur anesthésie également les muscles de l’utérus. Les réflexes de contractions internes (indispensable à la naissance) doivent donc être stimulés par médicaments. Cependant cette stimulation chimique a pour conséquence de rendre le travail de l’utérus moins efficace. Il se fait par à-coups, avec d’éventuelles surpressions (inexistantes lors d’un accouchement sans problème et sans péridurale). Etant anesthésiée vous ne ressentez plus autant le travail, vous ne ressentez plus du tout cette envie irrésistible de poussée qui doit vous permettre de mettre au monde votre bébé. Au lieu de pousser lorsque vous en ressentez le besoin, la poussée est donc dirigée par le corps médical qui vous indique le moment idéal où il faut le faire. Malgré cette aide, le travail groupé et simultané du périnée, du col de l’utérus et des muscles de l’accouchement indispensable à une naissance est moins synchrone.  Il en résulte un effort plus important sur les os du crane du bébé, qui se déforme alors plus que prévu. Et leur repositionnement automatique tarde, voir ne se fait pas complétement. De plus, le bassin souffre aussi pour les mêmes raisons. R fillatre bébé crane

  •  Dans certains cas, le crane du nourrisson dont les os n’ont pas repris les positions de départ, se déforme au fur et à mesure des semaines qui suivent la naissance. On parle de torticolis congénital du nourrisson ou tête aplatie. Autre indice, en plus du méplat apparaissant sur le crane de votre enfant, celui-ci à tendance à toujours tourner la tête du même coté.
  • Dans d’autres cas, des blocages peuvent se produire au niveau de l’articulation entre les os du crâne et la colonne ainsi qu’au niveau du bassin. Ceux-ci peuvent engendrer le cortège de pathologies bien connu des jeunes parents et de leurs nouveau-nés : les coliques, la constipation, les régurgitations, l’agitation excessive, un sommeil difficile, les yeux qui coulent, un bébé qui ronfle…

DÉCULPABILISEZ –VOUS ! Ce n’est pas irréversible…votre bébé peut retrouver son bien-être rapidement et sans médicament, seulement grâce à quelques séances d’étiopathie.

L’idéal même est de l’amener pour contrôle après la naissance, afin de vérifier que tout est bien à sa place et d’anticiper les douleurs dont votre bébé aurait pu souffrir.

La consultation :

En médecine traditionnelle : les coliques, les régurgitations, le sommeil agité, la souffrance de votre bébé sont traités avec des antispasmodiques, du lait antirejet et on rassure les parents, « soyez patiente, ça va passer » ou « c’est normal, c’est fréquent à son âge » !

De dire de patiente…  si votre bébé a le crane qui s’aplati (tête plate ou torticolis congénital du nourrisson), on vous répond parfois «ça se verra moins avec les cheveux » ou « ça passera en grandissant » ou pas au final ! Mais là c’est trop tard. Heureusement, de plus en plus de médecins conseillent aux parents de faire une consultation en étiopathie, dès la naissance de votre bébé.

En étiopathie : on vous propose une approche différente, à la recherche de la cause du problème de votre bébé, à l’origine de son mal-être. Ceux-ci trouvant leur origine dans les blocages expliqués ci-dessus et résultant simplement de la naissance.

Le premier objectif est de régulariser l’articulation entre les os du crâne afin que ceux-ci se repositionnent de manière le plus symétrique et le plus homogène possible. Plus le travail est fait tôt, plus il sera efficace et rapide. Ce travail est indispensable en cas de tête aplatie ou torticoli congénital du nourrisson. Mais la vérification est faite systématiquement quelle que soit la raison de la consultation.

Le second objectif est de régulariser le fonctionnement du bassin et l’articulation entre le crâne et le reste du corps.

Enfin, si cela est nécessaire, un travail sera fait sur le système digestif de votre bébé. C’est le cas du traitement des coliques, des régurgitations, de la constipation et des soucis ORL (bébé qui ronfle, les yeux qui coulent)

Comment on s’y prend et à quel âge ?

nourrisson

Le travail étiopathique sur un nouveau-né peut se faire dès l’âge d’une semaine. Il consiste en un travail de pressions douces et de vibrations sur les os du crâne et sur le ventre du bébé. Ce travail est indolore pour votre enfant. Le traitement peut durer 1 à 4 séances selon le problème, et votre bébé pourra enfin s’épanouir, sans colique, sans régurgitation. Il pourra enfin tourner la tête aussi bien vers la droite que vers la gauche : ce qui rééduquera naturellement l’arrondi de sa tête aplatie.

Pathologies concernées par le travail étiopathique :

  • CRANIO CERVICAL : torticolis congénital du nourrisson, déformation du crâne
  • DIGESTIF : régurgitations, coliques, constipation…
  • ORL : écoulement des yeux, ronflements, nez bouché…

Lire notre article sur les nouveaux-nés

 

 

 

 

 

© Site réalisé par Romain FILLATRE