Questions Fréquemment Posées


* Différence entre un étiopathe et un ostéopathe :

L’étiopathie s’intéresse aux interactions entre les différents organes (articulations, muscles, viscères…) et recherche les éventuels dysfonctionnements de l’organisme. Son mode d’action est mécanique, par l’intermédiaire de techniques manuelles douces sur les organes ou sur les articulations. L’ostéopathie, contrairement à l’étiopathie, regroupe différentes écoles de pensées, aussi variables les unes des autres, tant dans la façon de raisonner que dans les techniques utilisées ou dans la durée des études. Certaines écoles enseignent uniquement le crânien et les techniques cervicales, d’autres ne travaillent qu’au niveau énergétique, ou d’autres enfin, se rapprochent sensiblement de l’étiopathie. La distinction est donc parfois aisée à faire, et parfois quasi impossible tant la conception de l’organisme est proche.

* Faut-il passer par son médecin traitant avant de consulter un étiopathe?

L’étiopathe est un praticien de premier contact, il n’est pas nécessaire de consulter son médecin traitant avant de venir. Le praticien n’hésitera pas à réorienter le patient vers son médecin généraliste ou tout autre spécialiste, s’il le juge nécessaire.

* Combien de séances ai-je besoin?

Le nombre de séances varie de 1 à 4, rarement plus. Cela dépend du problème à traiter, de son ancienneté, de vos antécédents, de la vitesse de votre corps à réagir et du repos physique que vous êtes en mesure d’avoir après les séances. Par exemple, si vous avez un travail qui sollicite votre dos (maçon, puéricultrice…) il est conseillé de venir le samedi ou votre jour de repos pour en profiter pour rester tranquille sans porter.

* Suis-je remboursé?

Renseignez vous auprès de votre Mutuelle ou envoyez leur la note d’honoraires fournie à la fin de la séance. La CMU et la sécurité sociale ne prennent pas en charge la consultation.

medicaments*Dois-je arrêter tout traitement avant de venir?

Non, absolument pas. L’étiopathie n’intervient pas dans le traitement de votre médecin.

* Puis-je continuer mes séances de kiné en même temps?

Si votre kiné pratique l’ostéopathie, il est conseillé de se concentrer sur l’une ou l’autre thérapeutique. Si votre kiné ne pratique pas l’ostéopathie, vous pouvez associer, sans souci, les deux méthodes ; cela sera bénéfique.

* Le cabinet est-il accessible aux patients handicapés ?

Oui, en fin d’année 2013.

* Je suis enceinte, cela pose t’il un souci ?

Non, mais il faut me le signaler en début de séance.

*Je suis actuellement en traitement de chimiothérapie et/ou radiothérapie, est-ce un problème?

Cela dépend de la raison de votre visite. La possibilité d’une intervention étiopathique se fera au cas par cas.

* Dois-je revenir plusieurs fois par an ?

Une fois le traitement terminé, il n’est pas nécessaire de revenir fréquemment. Cependant, un entretien peut être nécessaire dans certains cas:

- Les sportifs passionnés,

- Les patients ayant eu des séquelles d’accident,

- Les patients opérées d’une hernie discale.

MELEE

* Je viens de faire une infiltration, cela pose t’il un souci?

  • Si l’infiltration se situe au niveau des épaules, des coudes, des genoux, cela ne pose aucun souci.
  • Si l’infiltration se situe dans la colonne vertébrale, la cortisone présente dans les tissus après l’injection va ralentir l’efficacité du traitement. Il est conseillé d’attendre 2 à 3 semaines après une infiltration avant de venir consulter afin de profiter au maximum des bienfaits de la séance. Toutefois l’étiopathie peut intervenir quelques jours après l’infiltration, en sachant que l’efficacité de cette première séance sera ralentie par la cortisone.
© Site réalisé par Romain FILLATRE