Soulager ou supprimer les douleurs d’arthrose sans médicament par l’étiopathie


L’arthrose : un énorme « fourre-tout ». Dès que l’on présente une douleur à partir d’un certain âge, c’est « à cause de l’arthrose »! Et si cette usure n’était pas notre ennemi juré passé la quarantaine mais juste l’arbre qui cache la forêt ?!

L’étiopathie est une méthode de soin douce, sans chirurgie, sans médicament, sans piqure ni aiguille qui s’attèle à chercher la cause du problème que vous présentez afin d’y proposer une solution naturelle et efficace rapidement. Donc voyons si vos douleurs ont réellement pour cause l’arthrose. A la fin de cet article vous trouverez 3 exemples de « douleurs d’arthrose » qui n’en sont pas.

L’arthrose d’un point de vue médical :

arthrose genouL’arthrose est une usure du cartilage, qui s’installe progressivement avec l’âge. Certains facteurs génétiques, hormonaux,  de surpoids ou de « sur sollicitation » (artisan, agriculteur, sportif) accentuent cette usure.

L’arthrose entraine des douleurs. Lorsqu’elle est décelée par radio, celle-ci explique l’origine de la douleur. Cette usure étant a priori irréversible, les solutions, selon la gravité et sa localisation, sont :

  • Anti douleurs, anti inflammatoires, infiltrations, substitut de cartilage, injection d’acide hyaluronique …
  • Kiné, cure thermale
  • Chirurgie (prothèse de hanche, genoux)

L’arthrose du point de vue de l’étiopathie

L’arthrose est effectivement une usure du cartilage consécutive à l’âge et à la « sur sollicitation » à l’origine de nombreuses douleurs. Notre approche est différente car nous ne considérons pas l’arthrose comme aussi souvent responsable de nos maux après 50 ans. D’ailleurs c’est souvent l’arbre qui cache la forêt !

Certes l’usure est là. Mais est-ce le seul problème ? N’y a-t-il pas un autre problème en parallèle qui pourrait entrainer la douleur, de manière moins visible ?  C’est ce que l’étiopathie va s’attacher à chercher. Voyons les deux cas possibles et voyons quelques exemples.

soin arthrose

1er cas : l’arthrose n’y est pour rien. La radio montre bien une usure mais celle-ci reste modérée. Il faut savoir que si votre articulation manque de cartilage, celle-ci devient moins efficace dans tous les efforts que vous lui demandez au quotidien. Ainsi cette articulation peux être amenée à se bloquer, à se verrouiller.

Après vérification, votre zone douloureuse montrera, en plus de l’arthrose, un ou des verrouillages articulaires, traitables sans problème avec l’étiopathie et des techniques manuelles douces. La douleur disparait en 1 à 4 séances selon le problème et son ancienneté. L’arthrose persiste mais est indolore. Elle n’était donc pas la cause de la douleur

2ème cas : les radios confirment une usure très avancées. On peut l’observer sur des colonnes vertébrales agées (75 – 90 ans) ou sur des articulations des bras ou des jambes.

-        Si l’arthrose touche la colonne, l’étiopathie, par des mobilisations douces, soulagera la douleur en redonnant de la mobilité à des articulations usées et grippées. Ce travail est un travail de confort et est à refaire à la demande du patient, selon ses besoins. L’articulation étant fragilisée par l’arthrose très développée, une partie des douleurs persistent malgré tous nos efforts.

-        Si l’arthrose se situe dans les coudes, les mains, les épaules, les genoux… la palpation et la mobilisation douce de ces zones confirmeront cette arthrose avancée. Dans ce cas malheureusement l’étiopathie ne pourra pas agir sur la douleur.

soin arthrose couEXEMPLE N°1 : l’arthrose et une douleur dans le cou

Si votre radio montre de l’arthrose, comme c’est souvent le cas entre 40 et 60 ans, il y a de fortes chances qu’un travail articulaire dans la zone douloureuse, par des techniques manuelles douces, soulagent de manière durable vos douleurs.

Si vous êtes agé(e), et que votre radio cervicale montre une usure majeure avec souvent un rétrécissement du canal, des étirements et un travail musculaire très ciblés de la zone cervicale vous apporterons un soulagement important et pourra être reconduit selon vos besoins.

EXEMPLE  N° 2: l’arthrose et une douleur au pouce

Si votre radio du pouce présente une usure modérée, la douleur pourra provenir d’un petit blocage du pouce et/ou du poignet, du coude, voire d’un blocage du haut du dos avec des douleurs irradiant dans le bras, essentiellement dans votre pouce, type névralgie.

Si votre radio du pouce montre une usure très avancée du pouce, l’articulation a dépassé sa capacité de cicatrisation et la stimulation n’apportera qu’un soulagement allant de quelques heures à 48H

EXEMPLE N°3 : l’arthrose et une douleur dans le genou

Si votre radio montre une usure modérée du ou des genoux, cela indique que le problème est ailleurs. Après vous avoir questionné sur l’ancienneté de votre douleur, sa fréquence, son mode d’apparition, sa localisation exact … et avoir examiné les genoux, nous comprendrons l’origine de votre douleur afin d’y remédier. Ça peut être :

entorse sportif

-        une compensation d’un problème de cheville (fréquent chez les sportifs)

-        un blocage du genou lié à une ancienne entorse, une ancienne opération, au travail (ex carreleur)…

-        un blocage au niveau du dos (certaines zones du dos lorsqu’elles se verrouillent entrainent des douleurs dans les genoux)

Si votre radio montre une usure très avancées, fréquente chez les personnes agées, je vous orienterai vers votre medecins qui conseillent le plus souvent  les injections de gel ou la prothèse selon le cas.

Que soigne l’étiopathie ?

© Site réalisé par Romain FILLATRE